Mon intervention radio sur l’Emission  » Cartes sur Tables ce 12 Aout « 


Lionel Kpènou-Chobli sur « Cartes sur table » :« Il n’existe pas de politique nationale pour la jeunesse »

Le président du Conseil d’administration (Pca) du Cercle d’action pour la promotion de la jeunesse (Cap’Jeunes), Lionel Kpènou-Chobli a jeté un regard critique sur la situation des jeunes béninois. Hier dimanche 12 août 2012 au cours de l’émission « Cartes sur table » d’Océan Fm, il a souligné qu’il n’y a pas de politique consacrée à la jeunesse au Bénin.

Lionel Kpènou-Chobli a déploré hier sur Océan Fm, l’inexistence d’une politique homogène pouvant impacter la vie des jeunes béninois. L’Etat ne disposerait pas de politique globale coordonnée devant garantir une bonne santé, un environnement sain et de belles perspectives aux jeunes. « A vrai dire, je ne pense pas qu’il n’y ait de politique nationale pour la jeunesse, qu’il y ait jamais eu de politique nationale pour la jeunesse », a-t-il déclaré. Selon lui, le Bénin doit aller à l’école des Etats qui ont pu définir un agenda bien élaboré pour la couche juvénile. Et très édifié par les expériences déjà réalisées par Cap’Jeunes, l’invité de Virgile Ahouansè a souligné que l’Etat doit réfléchir à une politique d’aménagement du territoire pour favoriser les opportunités d’emploi, moderniser ses organes et approfondir la décentralisation. Lionel Kpènou-Chobli propose en outre au gouvernement de créer des activités transfrontalières, qui sont de véritables creusets d’échanges entre populations et d’opportunités d’emploi.

« Cap’Jeunes pour servir la jeunesse »

Hier dimanche 12 août 2012, Journée internationale de la jeunesse, le Pca de Cap’Jeunes a aussi informé les auditeurs d’Océan Fm des actions que mène son association. A l’en croire, Cap’Jeunes existe depuis trois (03) ans et demi et regroupe de jeunes béninois et d’autres nationalités vivant au Bénin. Aux dires de l’invité, l’association n’a jamais été associée aux manifestations officielles célébrant la journée de la jeunesse mais reste toujours attachée à ses objectifs. Principalement, elle en a deux : rehausser la dignité de la jeunesse à travers l’éducation et promouvoir la femme. D’ailleurs, Cap’Jeunes travaille actuellement sur plusieurs projets importants pour les jeunes. Par ailleurs, elle participe au débat politique national (notamment la Liste électorale permanente informatisée, la révision de la Constitution du 11 décembre 1990) et s’implique dans plusieurs programmes éducatif, sanitaire et économique dans certaines communes du Bénin.

AS

Posted from WordPress for BlackBerry.

Mon intervention radio sur l’Emission  » Cartes sur Tables ce 12 Aout « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s