Demande d’inscription à la liste de discussion news@optimum-consulting.net


Une demande d’inscription à la liste de discussion ci-dessous a été effectuée à partir de votre adresse email.

Liste de discussion : news@optimum-consulting.net
Adresse email du modérateur : contact@optimum-consulting.net Votre adresse email :

Le présent email est un email de confirmation. Veuillez cliquer sur le lien ci-dessous pour ajouter votre adresse email dans la liste de discussion indiquée ci-dessus :

http://ml.kundenserver.de/MailingList/news@optimum-consulting.net/Subscription/Confirm?lang=fr&id=0M22ce-1Z7Y7D3uGZ-00u2UG

Si vous ne souhaitez pas vous inscrire à la liste de discussion indiquée ci-dessus, veuillez ignorer cet email. Pour toute question, veuillez contacter le modérateur de la liste.

Demande d’inscription à la liste de discussion news@optimum-consulting.net

Sur la dite  » Révolution  » au Burkina-Faso


Je m’étais donné pour mot d’ordre de ne rien dire. Mais finalement, je partagerai juste 3 analyses que chacun interpretera selon sa compréhension.

1)Il ne s’agit de rien d’un autre qu’un coup d’état sur fond de trahisons internes comme l’a affirmé le Président Compaoré. Dans le fond, si l’on est pas dogmatique, la question des coups d’états doit s’analyser dans la perspective de l’Histoire et dans la synergie du momentum avec les aspirations des peuples. La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen qui est la matrice intellectuelle, politique et sociétale de la France n’incite t-elle pas en son Article 45, le citoyen à la rébellion et à la révolte contre ce qui est injuste ? Ce sont les résultats de ce coup d’état qui nous permettrons de dire s’il s’agissait d’un acte salutaire ou d’une énième bouffonnerie tropicale. Le Lieutenant-Colonel Zida n’est autre que le N°2 de la Garde la plus fidèle au déchu et n’est pas le sac-au-dos présenté mais un militaire formé et aguérri, également détenteur d’un Master en Management des Affaires.

Surtout, le Président Compaoré qui se définit lui-même comme n’étant  » ni ange ni démon  » n’est surtout pas un idiot. A t-il véritablement manqué sa sortie ? Elle a été précipitée c’est certain mais ne s’est-il pas également dépouillé une année durant des caciques de son régime, jusqu’à l’initiateur du courant révisionniste, Roch Marc Christian Kaboré qui sera demain le principal compétiteur de l’opposition traditionnelle, elle-même récupérée par l’ancien capitaine de l’armée puis ministre Zéphyrin Diabré ? Consciemment ou inconsciemment, l’histoire à pu s’écrire. Le livre  » Le Maître du Jeu  » de John Grisham deviendra peut être un jour le bréviaire post-Machiavélique des aspirants politiques subsahariens.Afrique Démocratie

2)La dissertation sur la démocratie en Afrique est épuisante parce que faussée dès la base, sensationnaliste et fantasque. Remettons-nous face à la réalité. Il n’y a de démocratie que quand l’Etat est structuré, l’administration active et efficace et les droits et devoirs des citoyens lisibles et respectés. Combien de nos pays fonctionnent ainsi, au delà des textes grandiloquents ? 54 états africains et 11 projets récents de révisions de la Constitution dont 6 réussis en 2013-2014, 1 seul avorté (Burkina) et 4 en suspens. 54 états mais seulement 9 dont les Chefs actuels ont pris fonction suite à la fin régulière du mandat constitutionnel de leur précédesseur (compter les violences, les transitions, les décès etc). 54 états enfin dont seulement 17 sont pilotés par des régimes sortis d’élections non contestées. De quelle démocratie parlons-nous ?

3)La longévité au pouvoir des dirigeants africains tient à leurs pulsions conservatrices, à leurs logiques prédatrices et à leur mégalomanie avancée. Mais bien également et presque autant aux léthargies des peuples, aux renoncements des citoyens et à la vacuité de nombreux opposants (souvent d’anciens dignitaires entrés en dissidence) avant que l’on ne se réfugie dans le sempiternel et si facile refuge du post-colonialisme et de l’appétit des puissances étrangères. Qui veut le pouvoir en Afrique ? Tout le monde. Qui veut le conquérir de manière organisée pour l’exercer avec efficacité ? Le désert point à l’horizon. On ne bâtit pas d’états démocratiques sans dignité, sans éducation, sans formations politiques, sans idées et sans projets et avec des bases tribalistes, des financements mafieux, l’achat des consciences et la pauvreté intellectuelle.

En conclusion, la démocratie n’est pas plus africaine que ne l’est le printemps. Sous nos cieux, saisons sèches et pluvieuses s’enchaînent sans que ne vienne vraiment le beau temps. Les petits états véritablement démocratiques du continent sont des poutres dans nos yeux mais nous refusons de les voir. Ils s’appellent Cap-Vert, Botswana et Maurice. Ils ont une véritable stabilité, des institutions fluides, des résultats économiques probants et des perspectives admirables. Les classements de la BAD, de l’OCDE, de Mo Ibrahim, l’IDH du PNUD et le Doing Business en témoignent. Dans la vague suivante, nous avons le Maroc, le Sénégal, le Ghana et la Tanzanie qui se renforcent. Tant que les grands pays d’Afrique (Algérie, Egypte, Guinée, Nigéria, RD Congo, Angola, Ethiopie) ne seront pas des phares, la difficulté persistera. Quant aux pays comme le Bénin, qu’il se gardent bien de dilapider le peu de crédit qu’il leur reste en s’aventurant dans sur des voies sinueuses et en refusant surtout, la vérité de l’évaluation 25 ans après, d’un système qui produit de la déception et du désordre …

Sur la dite  » Révolution  » au Burkina-Faso

Réflexions comparatives sur l’Egypte, l’Afrique Subsaharienne et le Bénin


Mohamed Morsi sur la touche, ça ne règle pas tous les problèmes mais ça en évacue un. Ca ne réhabilite pas Hosni Moubarak mais ca dediabolise quand même certains pans de son action contre ce groupe de (cons de) Freres Musulmans.

El Baradei sur le devant, ca peut rassurer l’international mais ca ne masquera pas longtemps l’absence d’un véritable leadership politique. L’Égypte est vraiment face a son destin et doit trouver des hommes pour l’incarner.

Ma conviction est que ce pays en lui-même et au vu de la geostrategie, ne dois pas etre soumis a un système de démocratie libérale occidentalise. C’est la Terre des Pharaons et il faut se souvenir que ces derniers ont duré en concédant intelligemment au peuple des droits et libertés fondamentales et en lui assurant du pain. Sinon ils vacillaient.

Enfin, Morsi c’est aussi plus de 8 milliards de dollars dilapidés on ne sait comment. A force ca finit par ressembler a certaines personnes que nous connaissons dans nos pays …

Ceci dit les théâtres n’étant pas les mêmes en Afrique Subsaharienne, les opérations de curetage politique ne sauraient être similaires.

Prenez par exemple les transitions démocratiques des années 1990. Aucun des pays arabes n’y avait été soumis. C’est donc leurs premiers gestes de détermination citoyenne forte depuis pratiquement le début du XXeme siècle pour certains.

On constatera aussi que le modèle des conférences nationales a été répliqué a partir du Benin mais a échoué dans la plupart des pays qui l’ont repris.

Et au Bénin même, on se demande des fois si c’est une réussite puisqu’il nous faut aujourd’hui mener les mêmes combats plus de 25 ans après.

Des combats qui s’appellent lutte contre la gerontocratie politique sclérosée et liberticide à ses heures, promotion d’une véritable option de développement économique et social visionnaire et équitable, libération des rêves d’évolution des jeunes et des femmes.

La violence et les militaires que certains rêvent de voir venir ne nous serons en rien utiles. Je condamne fermement ce type de propositions.

Quand on est pas capable de broncher face à la LEPI et au KO électoral, on évite de bomber inutilement le torse.

Pour une vraie transition, faisons violence sur nos silences coupables et militarisons plutôt notre conscience en vue de préparer le chemin, les sujets et les hommes du vrai changement.

Réflexions comparatives sur l’Egypte, l’Afrique Subsaharienne et le Bénin

Les islamistes kidnapperont-ils des francais au Benin ?


Après le spectaculaire rapt de 7 français au Cameroun (en plein jour et a moto),

La question de la securite des français se pose aussi bien dans les pays frontaliers du Mali que dans ceux proches d’un Nigeria infecté et tourmente par les armees et micro-groupes fanatiques.

Qu’en sera t-il de la sécurisation des frontières au Benin ?

Le contrôle des accès ?

Les sites publics ?

Des solutions préventives existent et il faut les adopter au plus vite.

Pour notre securite, celle des étrangers et pour l’impact sur des investisseurs déjà frileux quand a la destination Benin pour tout une flopée de raisons.

Les islamistes kidnapperont-ils des francais au Benin ?

2012 in review


Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2012 de ce blog.

En voici un extrait :

600 personnes ont atteint le sommet de l’Everest en 2012. Ce blog a été vu 2 600 fois en 2012. Pour que chaque personne ayant atteint le somment de l’Everest puisse visiter ce blog, 4 ans auraient été nécessaires.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

2012 in review

40 ans de la Revolution au Benin : Un Echec massif !


26 Octobre 1972 : Balayage des régimes de démission, Fin de la Misère et de la domination, Prestation de serment pour la lutte révolutionnaire pour 3 millions de dahoméens.

40 ans d’échec idéologique : révolution marxiste léniniste, renouveau démocratique, renaissance, émergence, refondation, dictature du développement.

En attendant le projet de société en 2016, il urge d’approfondir nos réflexions hors distractions sur le concept de « Libération ». C’est la liberté pour le peuple par le Peuple. La ré invention du citoyen patriote qui évolue dans un environnement de confiance démocratique.

Comment libérer le béninois des prisons de l’argent, de la religion, de la corruption, de la méfiance ? Comment améliorer l’éducation pour Abolir la Pauvreté ?

Par la « Libération » seule idéologie qui permet de libérer toutes les énergies positives des forces vives d’une nation laïque où la Raison est Populaire.

En attendant, occupez l’espace public, vous pacifiquement, exercez votre droit à la liberté d’expression afin de trouver des solutions concrètes aux problèmes auxquels nous sommes confrontés.

Libérez-Vous !

(Lu sur la page Facebook du Cercle Evanjil)

Posted from WordPress for BlackBerry.

Citation